Cultivateur

Le cultivateur est un outil de travail du sol muni de dents plus ou moins espacées. Il est utilisé pour la préparation des sols. Il permet d’émietter le sol sans perturber l’ordre des couches car il ne retourne pas les sols, contrairement à la charrue dont le versant enfouit la couche supérieur.

On distingue :

  • le cultivateur à dents rigides qui permet un travail d’ameublissement profond.

Le nombre de dents et leur écartement sont réglés en fonction du travail à accomplir.

Deux dents à l’extérieur de l’outil pour  travailler au ras des pieds.  cette configuration est souvent associée à des outils inter-cep qui agissent entre les pieds et s’effacent au contact de ceux-ci.

De  3 à 5 dents réparties sur le châssis pour un travail central du rang,  notamment pour casser la semelle de roulement produite par le passage des engins motorisés de traitement.

  • la canadienne (ou canadien selon les régions et/ou la taille de l’outil). Il s’agit d’un cultivateur dont les dents sont montées sur des étançons flexibles ce qui rend les dents vibrantes. Le travail de cet outil est moins profond.

Ce griffage de surface permet de remettre à plat la terre déplacée lors du décavaillonnage. Il est aussi propice aux semis d’herbes et céréales.

La canadienne , est aussi utilisée pour le désherbage mécanique des rangs lorsque la tonte ne fait pas partie du plan cultural.

em.grande canadienne

La taille de certains outils nécessite quelquefois plusieurs chevaux, cette grande cannadienne est tractée par deux chevaux attelés en tandem.